Et oui, c’est triste ! Mais c’est pour mieux continuer ! Vous pouvez désormais me retrouver sur beendhi.com.

Pourquoi ce choix ?

« Tu Me Fileras La Recette » a commencé en 2008 avec l’ambition de partager quelques recettes entre amis. Depuis, ce blog n’a cessé de croître et vous êtes aujourd’hui des milliers à venir chaque mois. Depuis un petit bout de temps, je réfléchissais à comment rendre ce blog plus beau et digne de l’intérêt que vous y portez. Je me suis donc décidée à lancer un nouveau blog tout neuf, plus beau, plus ergonomique. En plus, je vais le proposer désormais avec deux systèmes de navigation : en français et en anglais. La plateforme en anglais sera lancée dans quelques jours. Ainsi, mes amis anglophones ne pourront plus dire que je ne m’occupe pas d’eux !

Quelques détails pratiques. Les commentaires ne seront plus modérés sur « Tu me Fileras la Recette » mais j’ai transféré tous les posts de « fond » ainsi que vos commentaires attenants sur mon nouveau blog. N’hésitez pas à commenter ou à poser désormais vos questions sur Beendhi. Enfin, pour ceux qui étaient abonnés à « tumefileraslarecette », il n’y a rien à faire : votre abonnement est reconduit sur « beendhi.com »

A tout de suite sur « beendhi.com » !


Quoi de mieux qu’un petit thé glacé maison pour se rafraîchir lorsqu’il fait chaud. Celui-ci est divin avec ces parfums d’orange, de citron, de cannelle et de girofle. Bien évidemment, il faut des ingrédients de bonne qualité et en particulier des agrumes non traités et des épices parfumées comme celles proposées par les épices Roellinger. Personnellement, je ne sucre pas ce thé glacé mais libre à vous de le faire !

2cc de thé noir (Ceylan ou Assam)

1 orange

1 citron

1 bâton de cannelle

2 clous de girofle

Lavez et détaillez l’orange et le citron en rondelles.

Dans une carafe, rassemblez tous les ingrédients et ajoutez le thé dans une boule. Versez 1 litre d’eau bouillante. Retirez le thé après 10 minutes et laissez refroidir.

Réservez au réfrigérateur et servez bien froid.


Nathalie Helal et Olivier Brandily viennent tout récemment de lancer leur très joli blog « Du Nez Au Palais ». L’idée est de rapprocher le goût et l’odorat et de mettre en résonance les univers des parfumeurs et des cuisiniers. C’est une exploration que j’aime beaucoup !  Je pense en effet qu’un plat sublime s’adresse à tous les sens : construction visuelle de l’assiette, jeux de textures, effluves et bien sûr goût !

Alors si vous voulez vous mieux connaître Eric Briffard ou Olivier Cresp et vous enivrer de saveurs et parfums, je vous invite à aller y faire un tour !


Boondhi Laddoo

16Juin10

Le boondhi laddoo est incontestablement ma pâtisserie indienne favorite. Les laddoo sont en Inde des pâtisseries diverses et variées en forme de boulette. Le boondhi laddoo est une version à base de farine de pois chiche que l’on transforme en petites perles (les boondhis). Sa texture à la fois fondante et croquante, ses parfums magnifiques de cardamome et de safran le rendent irrésistible à mes yeux et mes papilles.

Traditionnellement, en Inde, ils sont associés aux bonnes nouvelles : pour annoncer une naissance ou un anniversaire, on offre des boondhi laddoo. Un équivalent de dragée en quelque sorte. C’est aussi une spécialité que l’on réalise pour Diwali dans la plupart des régions indiennes (mais nous ne fêtons pas avec autant de faste Diwali au Kerala).

Ma mère a eu la gentillesse de m’en préparer récemment pour que je mette la recette sur mon blog : je l’encourage vivement à m’apporter d’autres merveilles pour augmenter la productivité de ce blog !

Ingrédients

200 g de farine de pois chiche

200 g de sucre

10 noix de cajou détaillées grossièrement

1 cs de raisins secs

6 cardamomes pelées et écrasées

1 pincée de safran

2 cs de ghee

1 pincée de sel

Huile de friture

Mettez la farine tamisée dans un saladier. Ajoutez le sel et 10 à 15 cl d’eau jusqu’à obtenir une pâte type pâte à crêpe.

Faites chauffer l’huile et faites tomber la pâte à travers une passoire afin de former les perles. Égouttez les perles dès qu’elles remontent à la surface. Les perles doivent être cuite sans être dorées.

Faites chauffer le ghee et faites y dorer les raisins secs et les noix de cajou. Réservez.

Préparez un sirop avec le sucre, le safran et 1/2 verre d’eau. Lorsque le sirop a épaissi, ajoutez la cardamome, les perles et la préparation raisons secs et noix de cajou.

Laissez tiédir et façonner les boules en veillant à avoir un raisin à la surface de chaque boule.


Le prochain cours de cuisine indienne à l’Ecole de Cuisine d’Alain Ducasse aura lieu le 24 juin de 18h30 à 22h30.

Comme d’habitude, dans ce superbe cadre,  nous aborderons ensemble les techniques de la cuisine indienne comme la fabrication du ghee ou du masala.

Le thème sera « marinades et grillades à l’indienne ». Cela sera l’occasion de réaliser des grands classiques comme le tikka ou les koftas, qui j’en suis sûre, deviendront de nouvelles incontournables grillades de l’été ! Le menu sera complété de plein de choses et notamment d’un kulfi…

Vous pouvez réserver directement auprès de l’Ecole.

  • par téléphone :+33 1 44 90 91 00
  • Directement sur le site

24 juin de 18h30 à 22h30 : 165 € la soirée

Pour en savoir plus : www.ecolecuisine-alainducasse.com

Ecole de Cuisine Alain Ducasse

64 rue du Ranelagh 75016 Paris

ecole@alain-ducasse.com


Mon tout premier livre « Mes Recettes Indiennes » sort dans un plus petit format sous le nom « Mes Meilleures Recettes Indiennes ».

Vous y trouverez des grands classiques de la cuisine indienne comme le biriyani, les samossa, le curry de lentilles. Et aussi quelques recettes de cuisine du Sud de l’Inde et en particulier du Kerala d’où je viens, comme les dosa, les appam ou le curry de poulet au lait de coco.

Seulement 9,90€ dans toutes les bonnes librairies.


J’ai le grand bonheur de participer au festival Etonnants Voyageurs à Saint-Malo. Ce festival se déroulera du 22 au 24 mai. Je serai présente le dimanche et le lundi pour des dédicaces de mes derniers ouvrages.

Le thème cette année est « Zones de fracture : Russie, Haïti, Afrique, France / Que peut la littérature, dans le chaos du monde ? »

Comme chaque année, le programme est extrêmement riche et vous pouvez le découvrir sur le site. La partie « Saveurs » est organisée par Olivier Roellinger et accueillera en particulier le grand Michel Bras. La littérature indienne est représentée. Notamment, Tarun Tejpal sera présent. C’est un auteur indien que j’apprécie tout particulièrement. J’avais dévoré à sa sortie « Loin de Chandighar », une superbe histoire d’amour qui croise les destins d’un couple contemporain d’indiens de New Delhi et d’une fantasque américaine du début du XXè siècle. Je commence avec beaucoup d’intérêt « Histoire de mes assassins »  qui montre la face obscure de l’Inde…